vehicule-propre-vehicule-electrique-hybride-france
Web et Actu

Le ministre de la transition écologique, Nicolas Hulot, a annoncé en juillet 2017 la fin de la vente des véhicules diesel et essence d’ici 2040 en France.

Une annonce qui fait écho aux accords de Paris sur le climat afin de contenir le réchauffement climatique d’ici 2100 à travers le monde.

Quelles options restent-ils alors pour se déplacer ? Si certains adoptent des transports en commun plus propres ou des moyens de locomotion totalement green comme la marche, le vélo, le skate ou encore les rollers, pour d’autres la voiture reste la seule option possible.

Alors, sur quel véhicule propre jeter son dévolu ?

Qu’est-ce qu’un véhicule propre ?

Un véhicule propre est un véhicule produisant peu voire aucune émission polluante : CO2, particules fines ou encore NOX (oxydes d’azotes).

On peut distinguer les véhicules zéro émission (ils n’émettent aucune pollution directe) des véhicules décarbonés (ils n’émettent pas de CO2).

Ces véhicules peuvent être équipés d’un moteur thermique, hybride ou le plus souvent électrique.

 

Quels sont les véhicules les plus écologiques ?

1 — La voiture électrique

Avantages :

  • pas de combustion, pas d’émissions de particules fines ni de CO2 : c’est LE véhicule le plus propre actuellement ;
  • un coût attractif : l’État a mis en place de nombreuses primes permettant d’acheter une voiture électrique à un prix « raisonnable » (souvent équivalent à une essence ou diesel neuve) ;
  • moins de frais : pas de vidange, rechargement électrique moins cher qu’un plein d’essence et assurances aux tarifs attractifs ;
  • agréable à conduire : les voitures électriques offrent une conduite dynamique et régulière, le tout de façon très silencieuse.

 

Inconvénients :

  • une autonomie encore un peu faible : en moyenne moins de 250 km même si certains véhicules permettent de rouler beaucoup plus comme la Zoe de Renault (400 km). Il faut nuancer néanmoins : 78 % des automobilistes parcourent un trajet quotidien inférieur à 50 km ;
  • la plupart des batteries sont louées (et non vendues) ce qui génère un coût supplémentaire chaque (de 40 à 80 € en moyenne selon le kilométrage envisagé dans l’année) ;
  • le temps de recharge d’un véhicule électrique peut être assez long, toutefois, de nombreux véhicules sont désormais équipés de la fonction charge rapide permettant de recharger parfois jusqu’à 80 % de la batterie en moins de 30 min seulement !
  • la voiture électrique est souvent critiquée pour son impact à long terme sur l’environnement en termes de composant (quid du recyclage des batteries ?).

 

2 — La voiture au gaz naturel

Avantages :

  • pas d’émission d’oxyde d’azotes ni de particules fines et une production de CO2 amoindrie (moins 15 % en moyenne par rapport à un véhicule essence). Les voitures roulant au GPL dispose d’ailleurs de la vignette Crit’air 1, leur permettant de rouler sans restriction pendant les pics de pollution ;
  • un carburant compétitif : si un véhicule GPL consomme plus qu’un véhicule traditionnel, le coût de son carburant est largement inférieur au diesel ou à l’essence avec un tarif moyen de 0,70 €/litre seulement ;
  • plus de 1 700 stations essence proposent du gaz naturel à leurs pompes ;
  • un achat raisonné : le prix d’achat d’un véhicule roulant au GPL n’entraîne pas de surcoût majeur (moins de 1 000 € d’écart généralement entre la version essence et la version gaz naturel) ;
  • il est possible d’équiper son véhicule d’un kit GPL pour ne pas changer son véhicule.

 

Inconvénients :

  • une offre de véhicules GPL très restreinte : l’arrêt du bonus à l’achat n’a pas encouragé les constructeurs à développer de nouveaux modèles, si bien que les acheteurs ont peu de choix à l’achat. Certains constructeurs boudent d’ailleurs complètement le GPL et ne proposent toujours pas leur modèle ;
  • des kits GPL encombrants : les véhicules n’ayant pas été conçus pour recevoir un kit GPL, il est parfois compliqué de l’installer dans certains modèles, entraînant souvent une perte de place.

 

3 — Les voitures hybrides électriques/essences

toyota-yaris-voiture-hybride-electrique
© Toyota – Tous droits réservés – Toyota Yaris hybride

Avantages :

  • alliance d’un moteur thermique et électrique : il est possible d’effectuer les trajets du quotidien en électrique (mode électrique jusqu’à 50 km/heure) et de passer au mode thermique pour les plus longs trajets ;
  • consommation de carburant plus faible en ville ;
  • confort de conduite du véhicule électrique ;
  • bénéficie du bonus écologique.

Inconvénients :

  • un coût à l’achat assez élevé malgré le bonus écologique ;
  • plus lourde, une voiture hybride risque de consommer davantage sur les longs trajets.

 

Problématiques autour des véhicules propres

Même si les constructeurs font de grands progrès chaque année pour produire des véhicules moins polluants, certaines problématiques liées à la production de ces véhicules restent en suspens :

  • peut-on considérer un véhicule propre si son « carburant » est produit à partir d’une énergie fossile : c’est le cas de l’électricité nécessaire aux véhicules électriques et hybrides, produite à partir de centrales nucléaires ;
  • les méthodes de recyclage des batteries présentes dans ces mêmes véhicules posent encore problème : elles sont traitées par hydrométallurgie, une méthode à base de métaux lourds ne permettant de recycler que 95 % de la batterie et ne pouvant eux-mêmes pas être recyclés ;
  • la production de biocarburants produit davantage de CO2 ;
  • enfin, la production de tout véhicule, propre ou non, pollue énormément : plastique provenant du pétrole, industrie sidérurgique lourde pour la carrosserie, etc. Le tout produisant beaucoup de CO2.

 

Si les constructeurs automobiles doivent donc encore faire des progrès, les négociants autos doivent quant à eux relever de nouveaux défis.

La multiplication et le développement des véhicules électriques ou hybrides peuvent complètement transformer l’organisation de votre parc auto.

Il convient donc de bien s’entourer et d’adopter un logiciel performant répondant à tous vos besoins.

 

KEPLER SOLUTIONS vous accompagne dans votre activité de négociant automobile

KEPLER SOLUTIONS vous propose un accompagnement sur-mesure, adaptée à votre activité grâce à son logiciel tout-en-un 100 % web : KEPLER SOFT.

Gérez de A à Z votre entreprise avec efficacité grâce à un seul logiciel combinant tous les outils nécessaires au bon fonctionnement de votre activité de professionnel de l’automobile : comptabilité, facturation, gestion de votre parc automobile neuf et d’occasion, ventes additionnelles, suivi des réparations, SAV, vente, location, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *