le covoiturage, le nouveau moyen de rentabiliser son achat de véhicule d'occasion VO
Web et Actu

Depuis les années 1980, l’auto-stop a perdu du terrain au profit du covoiturage.

Ce nouveau mode de déplacement permet de faire profiter de son véhicule à d’autres usagers lors d’un trajet en voiture. De nombreux sites comme Blablacar, GoMore ou encore Covoiturage Libre, permettent la mise en relation de conducteurs et passagers partout en France. Les covoitureurs n’ont qu’à s’inscrire dans le trajet souhaité et à s’acquitter des frais demandés par le conducteur.

Généralement plus économique, le covoiturage permet également de réduire le nombre de voitures sur les routes entraînant moins de bouchon et moins de pollution.

Le co-voiturage suit la tendance de la consommation collaborative et est le fruit de plusieurs motivations à la fois individuelles, collectives et environnementales.

 

Covoiturage : quels avantages ?

Réaliser des économies grâce au covoiturage

Le co-voiturage permet de partager son véhicule et donc de réduire ses frais de déplacement. En effet, lors d’un covoiturage, tous les frais sont partagés entre les individus présents dans le véhicule lors du voyage.

Essence, frais kilométriques, usure du véhicule, péages… La facture peut donc être facilement divisée par 4 ou 5.

Un conducteur a donc tout intérêt à prendre des passagers lors d’un long trajet (ou d’un trajet régulier) pour rentabiliser au maximum ce dernier.

Attention : pour rester dans la légalité, il est impératif que le propriétaire du véhicule ne retire aucun bénéfice financier du covoiturage.

Comment calculer le montant de mon trajet de covoiturage ?

Montant trajet max = taux fiscal kilométrique(barême défini par l’état en fonction de la puissance fiscale du véhicule) multiplié par le nombre de kilomètres à parcourir  + le montant des péages s’il y en a ; le tout divisé par le nom de places maximum du véhicule.

 

Un geste pour l’environnement

L’écologie reste au cœur des préoccupations de nombreux français.

C’est l’une des raisons pour lesquelles la population se tourne davantage vers le co-voiturage.

Moins de véhicules en circulation est synonyme de moins de pollution. Et donc d’une meilleure qualité de vie en ville.

A chacun son geste pour l’environnement.

 

La voiture : un espace sociabilisant ?

Outre son aspect sociabilisant (grâce aux rencontres qu’il permet de faire), le covoiturage peut aider certaines personnes à se déplacer plus facilement (incapacité de conduire physiquement ou administrativement en cas de non possession du permis de conduire).

Le co-voiturage facilite les déplacements sur les lieux de travails ou de vacances.

 

Pourquoi se mettre au covoiturage en france

Quels sont les inconvénients du covoiturage ?

Si pour certains, partager un trajet quotidien ou ponctuel avec de parfaits inconnus n’est pas un problème, pour d’autres, cet aspect “social” peut gêner et être un frein au covoiturage.

Par ailleurs, il est parfois compliqué d’avoir pleine confiance dans un conducteur que l’on ne connait pas (habitude de conduite, etc.).

Enfin, un autre inconvénient et non des moindres est le timing. En effet, les passagers sont soumis au trajet proposé par les conducteurs. Il est donc parfois compliqué de trouver un covoiturage répondant parfaitement à la date, à l’heure ou encore au lieu souhaité.

 

Quels trajets réaliser grâce au covoiturage ?

On peut imaginer faire du co-voiturage pour des trajets divers et variés.

Les trajets les plus rependus concernent :

  • le chemin des vacances (56 %),
  • suivi de près par des trajets vers des événements tels que les festivals (47 %) ;
  • les retours à son domicile pour le week-end (34 %),
  • les grèves de transport (6 %),
  • la visite à des amis et à la famille (6 %).

Bien qu’il se développe de plus en plus, le covoiturage pour se rendre sur son lieu de travail (ou à un événement lié) n’est pas premier avec seulement 17 % des trajets.

Ce sont donc les distances les plus longues qui remportent le plus de succès.

 

Où trouver mon covoiturage ?

L’essor du co-voiturage s’est fait par le biais d’internet.

De nombreux sites surfent sur la tendance.

Le plus reconnu d’entre eux reste Blablacar.fr, Français en piste depuis 2004, qui à déjà levé plus de 100 million d’euros pour se développer à l’international.

Depuis que celui-ci est devenu payant, certains utilisateurs se sont tournés vers d’autres sites tels que Carpooling.fr ou le site Kelbillet, moteur de recherche global des offres de co-voiturage.

Les entreprises de transports traditionnels, avion, train ou bus sont donc mises en concurrence par le co-voiturage. Si bien que certaines d’entre-elles ont pris des participations financières dans des sociétés de co-voiturage.

Un commentaire sur “Le covoiturage, un nouveau mode de consommation”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *